Les crises d’épilepsie chez le chien

Les crises d’épilepsie chez le chien

Les crises d’épilepsie chez le chien: Les crises convulsives

Les crises convulsives sont caractérisées par des mouvements involontaires des membres(pédalage), des claquements de mâchoire, des contractions musculaires, une perte de conscience ; l’animal bave souvent, fait ses besoins. Les crises peuvent durer de quelques minutes ou être beaucoup plus longues selon la cause . C’est toujours impressionnant à observer.

Les risques majeurs lors de la crise sont d’ordre cardiorespiratoire, les crises pouvant entraîner la mort par asphyxie. A ce titre, il s’agit d’une urgence et cela doit vous pousser à joindre très rapidement notre service de garde vétérinaire ou votre vétérinaire traitant.Plus la prise en charge globale sera précoce, moins il y aura de séquelles neurologiques.

épilepsie chez le chien

Les causes peuvent être très variées ; en voici quelques exemples:

  • l’épilepsie.
  • certaines intoxications.
  • certains désordres métaboliques : par exemple ,manque de sucre (hypoglycémie),manque de calcium (hypocalcémie) et bien d’autres.
  • certaines maladies du foie.
  • certaines malformations congénitales
  • certaines maladies inflammatoires, virales , infectieuses du système nerveux.
  • etc…

En pratique, soit votre animal a déjà fait des crises et vous en connaissez la cause car elle a été diagnostiquée : pensez donc à amener tout le dossier de votre animal, lors de votre venue dans notre cabinet. Soit il s’agit de la première fois ;notre vétérinaire de garde mettra en place le traitement d’urgence pour enrayer les crises.Il s’agit d’une urgence vétérinaire.

Le diagnostic définitif des crises convulsives est parfois long et difficile.

Les crises d’épilepsie chez le chien: que faire?

1. Pas de panique !

Une crise d’épilepsie ne dure jamais très longtemps (quelques secondes à quelques minutes), mais n’en est pas moins impressionnante, et semble durer des heures. Plus facile à dire qu’à faire, il est important de garder son calme, afin de ne pas aggraver la situation.

2. Eloigner les meubles et objets

Pensez à éloigner les objets dans lesquels le chien risque de se cogner pendant les convulsions. Si vous en avez le temps, glissez également un coussin sous votre animal avant qu’il ne tombe à terre.

3. Eteindre les lumières, couper le son

Tout bruit et toute lumière risquant d’aggraver la situation doivent être évités. Si la télévision ou la radio est allumée, éteignez-la, de même que les lumières trop vives et éblouissantes.

4. Laisser le chien seul

Après la crise, le chien demeurera perdu, désorienté, pendant un petit moment (une vingtaine de minutes environ). Si vous avez d’autres animaux, ou des enfants, il est donc préférable de ne pas les laisser dans la même pièce.

5. Bien surveiller le chien

Il est important de garder un oeil sur votre animal pendant les heures qui suivent la crise, et de le laisser se reposer. Rassurez-le autant que vous le pouvez.

Si cette crise était la première, consultez votre vétérinaire pour qu’il puisse examiner votre animal, déterminer le type d’épilepsie dont il souffre, et éventuellement lui prescrire un traitement.

Les crises d’épilepsie chez le chien

www.sosveterinaires.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*